Rétrospectives


Jean-Baptiste Collin, comte de Sussy

De ... à nos jours

Jean-Baptiste Collin, comte de Sussy

 

 

Jean-Baptiste Collin (né le 1er janvier 1750 à Sainte Menehould et décédé le 7 juillet 1826 à Paris) est un homme politique français qui fut le 1er Directeur des douanes et ministre des Manufactures et du Commerce de Napoléon Bonaparte.

Né à Sainte Menehould, simple employé de ferme à Châlons en Champagne, pendant la Révolution, Jean-Baptiste Collin est l'un des trois régisseurs des douanes nationales en 1792. Au début du Consulat, il est nommé préfet de laDrôme en mars 1800 puis de la Seine et Marne une année plus tard.

Le 16 septembre 1801, un arrêté des Consuls crée la Direction Générale des Douanes qui remplace la Régie des douanes, créé par la Constituante. Fidèle du premier consul Bonaparte, Collin en est nommé premier directeur. Il occupe ce poste jusqu'en 1812. Ses pouvoirs, définis par un arrêté consulaire, sont très étendus. Ils comprennent notamment:

  • la direction de toutes les opérations de douane et rapports directs et uniques avec les ministres.

  • la présidence du Conseil d'Administration des Douanes (formé du directeur et de quatre administrateurs) avec voix prépondérante.

  • la présentation des nominations des agents du cadre supérieur au ministre.

A partir de 1802, il préside le Conseil du Contentieux (composé en outre de trois avocats et d'un avoué) chargé de défendre l'Administration devant la Cour de Cassation. De 1810 à 1812, il est également Conseiller d'État en service ordinaire hors sections.

Le16 janvier 1812, il est nommé ministre des Manufactures et du Commerce (où il conserve la direction des Douanes), poste qu'il occupera jusqu'au 1er avril 1814 date à laquelle le gouvernement provisoire replace le commerce dans les attributions du ministère de l'Intérieur.

Son fils Jean-Baptiste Henry comte de Sussy sera créateur du Musée de la Monnaie à Paris.

Distinctions

Commandeur de la Légion d'Honneur en 1805, il est promu conseiller d'État à vie en 1808 et fait comte de Sussy en 1809.Pair de France et premier président de la Cour des comptes pendant les Cent-Jours, il est destitué après juillet 1815 au retour de Louis XVIII

(source Wikipedia): Collin de Sussy par Jean-Paul Barbier, Horizons d'Argonne n°84 - 2007.

Le tableau représentant Jean-Baptiste Collin, emblême de l'Association, a été peint par Henri-François Riesner en 1813

Toutes les rétrospectives

  • 01/07/2016

    Procès-verbal d'AG du 1er juillet 2016

    ...
    > Lire la suite

  • 27/05/2016

    Jean-Baptiste Collin, comte de Sussy

    De ... à nos jours Jean-Baptiste Collin, comte de Sussy     Jean-Baptiste Collin (né le 1er...
    > Lire la suite

  • 06/11/2014

    Groupes de travail

    Evolution de la CCED - 6-11-2014Collin de Sussy a présenté ses propositions d'évolution de la Commission de Conciliation et...
    > Lire la suite

  • 30/11/-0001

    Colloques

    ~ 2014 ~Entreprises, le dédouanement centralisé est-il pour vous?~ 2012 ~La nouvelle organisation des flux internationaux de...
    > Lire la suite